A la Une

image_pdfimage_print
Combat pour la liberté

Combat pour la liberté

«C’est une belle chose, la destruction des mots». Beaucoup parmi nos lecteurs reconnaitront ici les paroles de Syme, ce spécialiste en dictionnaires de 1984 qui, au début du roman, s’enthousiasme pour les pendaisons publiques de prisonniers et les progrès continus de la novlangue.
De nouveaux mots pour de grands maux

De nouveaux mots pour de grands maux

La prochaine édition du Petit Robert fait la part belle à des termes laids et déconnectés de toute réalité physique. Et si c’était ça, l’enrichissement culturel?
Effondrement

Effondrement

Lorsque nous avions cherché un thème pour la toute première édition de notre magazine, ce printemps, nous avions décidé de parler des volontés d’interdiction de la publicité dans l’espace public. Ce choix éditorial avait surpris, mais il nous avait permis d’aborder différents thèmes importants à nos yeux.
UNIGE se met au Vert (lib)

UNIGE se met au Vert (lib)

Une offre de stage au sein d’un parti, relayée par un secrétariat aux étudiants, touche les limites de la neutralité académique.
Les menaces pour rattraper les erreurs

Les menaces pour rattraper les erreurs

La Confédération, par l’intermédiaire d’un organisme spécialisé, émet un catalogue de mesures draconiennes à appliquer si la situation ne se stabilise pas, afin de limiter un risque de pénurie d’énergie. Nous fait-elle payer des années d’incompétence?
Un réac nommé Lovecraft

Un réac nommé Lovecraft

Les éditions Mnémos ont entrepris d’éditer une nouvelle traduction des œuvres de H.P. Lovecraft (1890-1937). Il s’agit d’une œuvre de longue haleine, dix ans, menée à bien par David Camus. Mais qui est Lovecraft? Pourquoi le lit-on encore?
L’absentéisme ravage l’administration genevoise

L’absentéisme ravage l’administration genevoise

Des collaborateurs en mauvaise santé, surmenés et parfois maltraités par une hiérarchie elle-même dépassée par la tâche... Travailler dans la fonction publique n’est plus le havre de quiétude envié par les travailleurs du secteur privé.