Réservé aux abonnés Quand PostFinance se prend les pieds dans le tapis du #MeToo

En voulant communiquer « frais et moderne » sur les réseaux sociaux, l’organisme financier de la Poste a réussi à contredire sa propre idéologie. Au point de devoir rétropédaler.
Pour accéder à cet article, vous devez souscrire à un abonnement (Abonnement en ligne + papier, Abonnement de soutien ou Abonnement en ligne) ou vous connecter à votre compte (log in).

Voir aussi

  • Réservé aux abonnés Sagres

  • L’observatoire du progrès // Juillet 2024

  • La violente crise Miss.Tic d’Avignon

  • Trump, les balles et le déclin de la culture civique