Un chiffre qui compte

Attention, statistique «clairement préoccupante»! Enfin ce n’est pas nous qui le disons, mais Le Parisien, dans l’un de ces articles qui ont le secret, jour après jour, de nous conduire vers un monde meilleur.
image_pdfimage_print

En cause, un sondage à propos d’animaux domestiques qui vaut son pesant de Whiskas. Signe que l’archaïsme demeure et qu’une bonne grève des femmes n’est jamais perdue, l’article révèle en effet que 81% des dames interrogées estiment en faire davantage que leur conjoint pour leurs bêbêtes. Horreur! Peste noire! Et de citer les douleurs de la maîtresse de Pako, dont monsieur ne s’occupe qu’après s’être fait enguirlander. Une véritable «charge mentale», déplore le quotidien français. Comment ne pas s’émouvoir également de cette maman « larguée par la situation » car son mari, égoïstement, a décidé de se consacrer à l’entretien du jardin et de la maison, tandis qu’elle-même doit gérer un toutou en mauvaise santé… «Clairement préoccupant», on vous a dit, et on espère bien qu’un collectif en non-mixité choisie sera rapidement mis en place pour permettre de combler le vide juridique que reflètent ces inégalités.

Voir aussi

  • Mater Dolorosa 3/5 – Un deuil fantôme

  • Réservé aux abonnés Nemo Erectus

  • Mater Dolorosa 2/5 – Maux compte triple

  • Après l’Eurovision, résister au nouveau catéchisme

Inscription gratuite
close slider